Loading...

Articles

#53 Megan Lambert -Why the spark dies : relationship & parenting



đŸ‡ș🇾 Megan Lambert est une experte certifiĂ©e en intimitĂ©, auteure et animatrice de retraites. Elle se spĂ©cialise dans l’aide aux couples pour qu’ils gardent l’Ă©tincelle tout au long de leur relation. Elle accompagne Ă©galement des femmes pour qu’elles redĂ©couvrent leurs dĂ©sirs et se rĂ©approprient leur Ă©nergie fĂ©minine.

Nous nous sommes rencontrĂ©es lors d’un programme de coaching en Californie en 2016. Je dois vous dire que lorsque je l’ai vue et que j’ai discutĂ© avec elle, je me suis dit que nous avions beaucoup de choses en commun. Et, encore aujourd’hui en la suivant sur instagram, que ce soit dans sa vie professionnelle ou personnelle, je me reconnais beaucoup en elle. J’apprĂ©cie les rĂ©flexions de Megan qui sont trĂšs proches des miennes.

Dans cet épisode, nous avons parlé de :

  • Pourquoi la perte de passion/de flamme est-elle si frĂ©quente chez les couples long-terme ? 
  • Comment les couples peuvent-ils gĂ©rer les diffĂ©rences de dĂ©sirs et de besoins sexuels ?
  • Comment le fait de devenir mĂšre affecte-t-il gĂ©nĂ©ralement la sexualitĂ© ?
  • Nos premiĂšres expĂ©riences sexuelles aprĂšs l’accouchement (Voie haute et voie basse)
  • 3 conseils pour garder la flamme mĂȘme aprĂšs avoir eu des enfants !

Pour retrouver mon invité.e :

www.megandlambert.com

www.integratedintimacy.co

Instagram – @megandlambert

Ressources pour aller plus loin :

Mon compte instagram : @camilleparlesexe  -/- mon site internet : www.camillebataillon.com

Transcription :

00:00:00
Vous Ă©coutez Camille Parle Sex, votre podcast bien-ĂȘtre sexuel inspirant.

00:00:10
Je suis Camille Bataillon, sexologue clinicienne.

00:00:13
Dans ce podcast, vous l’aurez compris, je parle de sexe, de la sexualitĂ© au sens large.

00:00:18
Ce podcast, c’est un peu comme dans ma vie, je fais les choses au plus simple, sans prisede tĂȘte et selon mes propres rĂšgles.

00:00:25
Je vous parle en suivant mon humeur du moment, ma motivation, mais surtout mon instinct.

00:00:29
Pour vous donner votre dose d’inspiration.

00:00:31
Avec mes invitĂ©s ou en solo, je souhaite vous donner la crĂšme de la crĂšme en sexologiepour rĂ©flĂ©chir ensemble Ă  la sexualitĂ© et vous offrir le meilleur de l’Ă©ducation sexuelle.

00:00:42
J’espĂšre ainsi vous inspirer dans votre intimitĂ©, que ce soit seul, Ă  deux ou Ă  plusieurs,et faire vibrer votre sexualitĂ©.

00:00:49
Alors, bienvenue !

00:00:53
Bonjour tout le monde, on se retrouve pour un nouvel Ă©pisode en anglais avec une invitĂ©eamĂ©ricaine qui vit Ă  Bali et cette invitĂ©e, c’est pas n’importe qui.

00:01:02
C’est une amie, une consoeur que j’ai rencontrĂ©e lors d’un programme de coaching en Californieen 2016 oĂč on a appris un tas de choses sur la sexualitĂ© en pleine conscience avec beaucoupde pratiques, de thĂ©ories, c’Ă©tait une expĂ©rience transformative.

00:01:16
Mais donc je dois dire que quand je l’ai vu, quand j’ai vu mon invitĂ©, Megan Lambert,je me suis dit, wow, on a plein de choses en commun, que ce soit dans la vie professionnelle,dans la vie personnelle, ça a beaucoup rĂ©sonnĂ© ce qu’elle partage, ce qu’elle diffuse,les messages qu’elle transmet, donc je suis super ravie qu’elle vienne lĂ  au micro deCamille Parsecs.

00:01:34
Megan Lambert, c’est une experte en intimitĂ©, elle a Ă©videmment publiĂ© un livre et elleest aussi facilitatrice de retraite internationale.

00:01:43
Elle se spĂ©cialise dans l’aide aux couples pour que ces couples puissent garder leurĂ©tincelle, leur flamme mĂȘme sur du long terme et elle accompagne Ă©normĂ©ment de femmespour qu’elles puissent redĂ©couvrir leurs dĂ©sirs et qu’elles se rĂ©approprient leurĂ©nergie fĂ©minine.

00:01:57
Dans cet Ă©pisode, nous allons parler des couples long terme comme vous l’avez compriset pourquoi souvent on les dĂ©crit comme des couples qui n’ont plus de passion, quin’ont mĂȘme plus de sexe, des couples ennuyants quoi, des couples de vieux papy, vieux mamie,pourquoi on perd cette sensualitĂ©, pourquoi on perd cette flamme, mais surtout la grandequestion c’est comment on peut garder cette flamme mĂȘme quand ça fait plusieurs annĂ©esqu’on est en relation, plusieurs annĂ©es, plusieurs dĂ©cennies.

00:02:21
On va parler du sujet tant essentiel à nos yeux, à Megan et à moi, sur la parentalité,la maternité, comment ça impactait sa vie intime, comment ça impactait ma vie intime,comment ça impacte la vie intime de nos clientes et clients.

00:02:35
Elle va aussi partager plein de conseils et d’astuces pour garder justement cette flammeet elle va partager des apprentissages qu’elle a reçus de ses mentors.

00:02:45
Megan c’est une pĂ©pite donc je vous invite Ă  la dĂ©couvrir aussi sur son compte InstagramMegan Lambert et si vous aimez cet Ă©pisode et si vous aimez ce podcast, please, pensezĂ  le noter, pensez Ă  mettre des Ă©toiles, des commentaires sur Apple Podcasts, Spotify, etc.

00:03:03
Je vous en remercie et je vous souhaite une bonne Ă©coute, on se retrouve Ă  la fin !

00:03:07
Megan, bienvenue sur Camille Parle Sexe !

00:03:37
Je suis avec mon mari oĂč nous pratiquons la sexualitĂ© secrĂšte.

00:03:40
Tous les jours ?

00:03:41
Le lendemain à la fin de la journée, oui !

00:03:44
Wow !

00:03:45
Et puis, j’ai des appels clients dans le matin.

00:03:49
Mon petit est Ă  l’Ă©cole.

00:03:51
Et puis, dans l’aprĂšs-midi, je joue avec elle, je sors dans la piscine, j’habite dans le jardinet dans les soirĂ©es, je fais quelque chose de social avec mes amis.

00:03:59
Donc, c’est comme un petit snapshot de la journĂ©e.

00:04:02
Oui, parce qu’il n’y a probablement pas de jours qui ressemblent Ă  l’autre,surtout avec le petit.

00:04:08
Et surtout dans votre domaine oĂč vous pouvez faire tellement de choses diffĂ©rentes.

00:04:13
Vous pouvez faire votre propre travail.

00:04:16
Et quand je vois ce que vous faites sur Instagram, c’est que vous avez beaucoup de vie sociale,vous savez, Ă  Haven, vous voyez vos amis, vous faites votre pratique avec votre mari, avec vos amis.

00:04:28
Donc, c’est une inspiration.

00:04:30
Merci pour ça !

00:04:32
Merci !

00:04:33
C’est important pour moi que je garde tous ces aspects diffĂ©rents de ma vie.

00:04:37
Et donc, vous travaillez sur un livre avec votre mari, James,avec lequel on peut le voir beaucoup sur votre Instagram aussi.

00:04:44
Et le livre s’appelle « Pourquoi le rĂ©veil tombe ? ».

00:04:47
J’aimerais que nous fassions notre conversation sur ce sujet liĂ© Ă  la relation et Ă  la parenthĂšse.

00:04:52
Donc, ma premiĂšre question est, vous savez,on describe souvent des relations de long terme comme des couples sans sexe, sans passion,qu’ils n’ont plus de fun, qu’ils ne sont qu’une couple dĂ©bile,sans sensualitĂ©, et qu’ils se sentent juste comme si ils se rĂ©veillent.

00:05:10
Pourquoi est-ce que c’est si commun pour ces couples de long terme de voir ça ?

00:05:15
Oui, c’est une bonne question.

00:05:17
Je pense qu’il y a quelques raisons.

00:05:19
Une est, et ça vient de Esther Perel’s livre « Le RĂ©veil tombe en captivitĂ© ».

00:05:23
Vous l’avez peut-ĂȘtre entendu ou parlĂ© de ça sur le podcast.

00:05:26
Bien sûr !

00:05:27
Mais j’adore !

00:05:28
J’aimerais qu’elle l’ait !

00:05:29
C’est vrai ?

00:05:31
Des rĂȘves Ă  l’avenir.

00:05:32
Elle décrive trÚs bien comment nous avons ces besoins de compétence dans la relation.

00:05:37
Une chose, c’est de la cosinesse, de la familiaritĂ©.

00:05:40
Je veux savoir tout sur vous.

00:05:42
Et l’autre chose, c’est de la mystĂ©rie et de la noblesse et de l’inconnu.

00:05:46
Et la deuxiĂšme chose, c’est de la dĂ©sir.

00:05:50
Parce que je ne sais pas vous encore, je veux bĂątir le gap.

00:05:53
Mais ce qui se passe dans le long terme de l’amour,c’est que les gens commencent Ă  dĂ©velopper des patterns et des habits.

00:05:59
Et ils commencent Ă  s’assumer qu’ils connaissent tout Ă  l’heure.

00:06:03
Et chaque jour, ça ressemble à ça.

00:06:05
Et on va toujours Ă  ce restaurant.

00:06:07
Et j’orderais toujours le « Chicken Cordon Bleu ».

00:06:10
Et il y a juste ces habits.

00:06:12
Et ces habits se dĂ©chirent dans le rĂ©veil et l’inconnu.

00:06:16
Parce qu’il n’y a pas de mystĂ©rie.

00:06:18
Il n’y a pas de noblesse.

00:06:20
Donc, c’est l’un des raisons que je pense que le rĂ©veil tombe.

00:06:24
C’est un bon point.

00:06:26
Oui, je pense qu’avec ça,on commence Ă  perdre la curiositĂ© de qui notre partenaire est.

00:06:31
Parce qu’au dĂ©but, c’est comme,« Qui es-tu ? Qu’est-ce que tu aimes ?

00:06:35
Parle-moi de toi.

00:06:36
Comment a-t-il aimé te bùtir ?

00:06:38
Quelle est ta vacation rĂȘve ? »Au cours du temps, c’est comme,« Oh oui, salut. Je connais toi. »Et donc, on peut souvent ne pas ĂȘtre aussi curieuxet pas aussi prĂ©sent avec l’autre,comme nous l’avons fait au dĂ©but.

00:06:51
La prĂ©sence, c’est vraiment le lieu de naissance du rĂ©veil.

00:06:54
C’est comme, je suis ici, body to body, breath to breath, avec toi.

00:06:58
Et c’est lĂ  que le rĂ©veil commence.

00:07:00
Quand tu parlais de ça,j’avais juste dans ma tĂȘte des pensĂ©es de…

00:07:04
Souvent dans les sessions, les femmes disent…

00:07:07
Elles veulent la noblesse.

00:07:08
Elles veulent la sensibilité.

00:07:10
Elles veulent se sentir comme,« Oh, je ressens le désir de mon partenaire. »Et parfois, elles se sentent comme,« Oh, il est drÎle.

00:07:17
Il fait toujours la mĂȘme chose, tu sais.

00:07:19
Je sais exactement qu’il va me toucher lĂ -basjuste parce qu’il veut le sexe. »Et elles souhaitent avoir de la noblesse.

00:07:25
C’est vrai ?

00:07:26
Je sais que tu parlais de quelques points,mais je ne sais pas ce que tu voudrais dire de ça aussi.

00:07:32
Et si c’est quelque chose que tu Ă©coutes de vos clients femmes.

00:07:35
Oui, je l’Ă©coute tout le temps de mes clients femmes.

00:07:38
Et je pense que ça dĂ©crivel’un des cadeaux inhĂ©rents du masculin et du fĂ©minin.

00:07:44
Donc, nous avons tous les deux Ă©nergies masculines et fĂ©minines Ă  l’intĂ©rieur de nous.

00:07:47
Mais dans les relations hétérosexuelles,si elle a plus de féminin, il a plus de masculin.

00:07:53
Le masculin aime s’exprimer des systĂšmeset ensuite rincer et rĂ©pĂ©ter,ou le faire comme ça Ă  chaque fois.

00:08:02
C’est comme, « OK, j’ai dĂ©couvert le jeuet je vais le rĂ©pĂ©ter pour la maximale efficacitĂ©. Ȃa fait du sens.

00:08:08
Et le cerveau masculin est toujours en train de penser,« Comment est-ce que j’ai le rĂ©sultat optimal avec le moins d’efforts ? »Et comme femme, nous le ressentons.

00:08:17
Nous ressentons qu’il y a moins d’efforts.

00:08:19
Et ils n’aiment pas ça.

00:08:21
Parce qu’Ă  la fin de la relation,il faisait beaucoup d’efforts.

00:08:26
Je veux que les hommes fassent des efforts pour moi,parce que ça me donne les valeurs que je suis prĂȘte Ă  lutter pour.

00:08:33
Oui, totalement.

00:08:35
Et je pense que l’un des vƓux fĂ©minins est d’ĂȘtreĂ  continuer d’embrasser de nouveaux layers et de nouvelles expĂ©rienceset d’Ă©voluer ensemble.

00:08:44
Et le féminin, les hommes, les femmes, le non-binary,prend le désir.

00:08:49
Et le dĂ©sir est comme cette invitation constanteĂ  continuer d’explorer l’inconnu ensemble.

00:08:54
Donc, quelqu’un qui joue le rĂŽle fĂ©minin,c’est le cadeau qu’ils apportent dans la relation intime.

00:09:00
C’est comme, « Oh, je veux ça ! »ou « Je veux essayer ça ! »ou « Peut-on faire ça ? »Oui, comme tu l’as dit, c’est un super-pouce,une Ă©nergie fĂ©minine.

00:09:11
Mais tu as aussi besoin d’une coopĂ©ration avec l’autre.

00:09:14
Parfois, je me sens aussi comme pour les femmes,elles doivent faire tout le travail.

00:09:19
Et en particulier, elles ont aussi la charge mentale.

00:09:22
Elles doivent faire tout Ă  la maison, beaucoup de boulot.

00:09:25
Et plus, elles doivent garder le spark en vie.

00:09:28
Elles sont les unes qui vont dans la thérapie.

00:09:31
Elles sont les unes qui achĂštent des livrespour garder le spark en vie.

00:09:35
Est-ce que tu sais un trucpour faire moins d’efforts pour ces femmeset peut-ĂȘtre pour les mener plus dans la motivationou le mindset de la noblesse et de la relation ?

00:09:51
Oui, j’ai deux pensĂ©es.

00:09:54
L’un est d’embrasser.

00:09:56
Le rĂŽle fĂ©minin est d’ĂȘtre le leader de l’amour.

00:10:00
L’autre est d’ĂȘtre le leader de l’amour.

00:10:03
C’est important.

00:10:04
Mais si tu veux que ton partenaireparte de plus en plus,je dirais que regarde toutes les façonspour lesquelles elles sont dĂ©jĂ  en train d’arriveret qu’elles sont dĂ©jĂ  en train d’arriver.

00:10:14
Et offre de l’apprĂ©ciation et de la joie.

00:10:18
C’est ce que je veux dire.

00:10:20
C’est ce que je veux dire.

00:10:22
C’est ce que je veux dire.

00:10:24
C’est ce que je veux dire.

00:10:26
C’est ce que je veux dire.

00:10:28
Et offre de l’apprĂ©ciation et de la joie.

00:10:30
Et offre de l’apprĂ©ciation et de la joie.

00:10:32
Parce que les hommes sentent souventqu’ils ne font jamais assez.

00:10:36
Parce que les hommes sentent souvent qu’ils ne font jamais assez.

00:10:38
C’est ce qui leur fait penserque je ne veux pas faire quelque chose.

00:10:42
Je fais un peu, c’est inconnu,donc maintenant je ne vais pas faire quelque chose.

00:10:46
C’est ce qui leur fait penserqu’on va essayer cette nouvelle position de sexeou qu’on vous ramĂšne une fleur.

00:10:52
Est-ce que tu peux direMerci, je me sens tellement amoureuse.

00:10:56
Et vraiment, laissez-le vous toucheret laissez la joie d’elle ĂȘtre partagĂ©e.

00:11:00
Et laissez-le vous toucher et laissez la joie d’elle ĂȘtre partagĂ©e.

00:11:02
Parce que ça l’encourage Ă  faire plus.

00:11:04
Ça fait sens, oui.

00:11:06
Pour reconnaĂźtre et valider ce que l’autre est en train de faire.

00:11:08
Parce que peut-ĂȘtre que l’autre esten train de montrer l’amour d’une maniĂšre diffĂ©rente.

00:11:12
Oui, oui, totalement.

00:11:14
Je suis l’une de mes mentors que j’aime.

00:11:16
Je suis l’une de mes mentors que j’aime.

00:11:18
Elle a dit, nous voulons tous, nous voulons tous chasser la polarité.

00:11:20
Je veux plus de passion, plus d’attraction.

00:11:22
Mais ce que nous ne voyons pas,ce sont tous les endroits oĂč nous bloquons.

00:11:26
Et nous tuons la passion.

00:11:28
Et les endroits oĂč nous tuons la passionsont lĂ  oĂč nous Ă©masculons nos hommes.

00:11:32
Ne croyez pas en leur leadership.

00:11:34
Ne croyez pas en leur leadership.

00:11:36
Ne croyez pas en leurs gifts.

00:11:38
Ce sont des choses qui tuent la passion.

00:11:40
Ce sont des choses qui tuent la passion.

00:11:42
Et c’est facile de tomber dans cette trame.

00:11:44
Je me reconnais un peu comme ça.

00:11:46
Je suis un peu comme ça.

00:11:48
Et je suis en train d’ĂȘtre consciente de ne pas tomber.

00:11:50
De ne pas tomber dans cette trame.

00:11:52
Mais c’est si facile de tomber dans ça.

00:11:54
Je ne sais pas pourquoi.

00:11:56
C’est tellement vrai.

00:11:58
Je sais.

00:12:00
Moi aussi. Et je pense que c’est plus facile parce que c’est moins vulnerable.

00:12:02
C’est un mĂ©canisme protĂ©gĂ©.

00:12:04
C’est de blĂąmer, critiquer, nager.

00:12:06
C’est de blĂąmer, critiquer, nager.

00:12:08
Vous ne faites pas assez.

00:12:10
Si seulement vous avez lu ce livre.

00:12:12
Si seulement vous avez commencé à travailler.

00:12:14
C’est la façon dont nous fermons nos cƓurset ne devons pas ĂȘtre vulnĂ©rables.

00:12:18
Une des solutions pour elleou pour les gensqui se reconnaissent comme çadans cette tramec’est d’ĂȘtre plus vulnĂ©rables.

00:12:28
D’exprimer un dĂ©sir.

00:12:30
Je me souviens que vous avez Ă©crit un postsur une histoirequi disaitqu’envers tous les critĂšresy a un dĂ©sir, quelque chose comme ça.

00:12:40
Oui, envers tous les critÚresy a un désir.

00:12:44
Je pense que c’est l’un des mots les plus importantsparce que souventle partenaire fĂ©mininva direnous n’avons jamais de temps ensemblevous ne me prioritisez pasvous ĂȘtes toujours trop occupĂ©set ça peut mettre leur partenairesur le pied et leur faire ressentir des dĂ©fenses.

00:13:02
Mais si vous pouvezgarder en compte qu’envers tous les critĂšresy a un dĂ©siret voir si je peux voir sous le critĂšrela tenteur.

00:13:12
C’est un super pouvoir.

00:13:14
Elle veut savoir qu’elle importe Ă  vous.

00:13:16
Elle veut se sentir spéciale.

00:13:18
Et c’est quelque chose que vous pouvez travailler avec.

00:13:20
Oui, alors envers de direvous n’avez pas tracĂ©c’est comme, je veux une abeillede vous.

00:13:28
Oui, oui, ou je veux savoir que vous voyezcombien je travaille etje veux savoir que j’ai un Ă©quipepour prendre soin de la maison.

00:13:38
Pourquoi avez-vous Ă©crit un livresur ce sujet ?

00:13:42
C’est presque une question.

00:13:44
Je l’ai Ă©crit parce que je penseque c’est unmystĂšrepour beaucoup de gens.

00:13:52
Et moi aussi, c’est un mystĂšreavec tellement de couches et chaque annĂ©ej’ai Ă©tudiĂ© cette question exactependant 5 ans.

00:14:00
Chaque année, je découvre de nouvelles couches.

00:14:02
Et je suistrĂšs curieuse de la façonque vous gardez cet Ă©chec dans l’amour long terme.

00:14:08
Parce que personnellement, je veux une mariage lifelong.

00:14:10
Mais je veux aussi une passionet l’excitation et le dĂ©siret ĂȘtre ravissĂ©.

00:14:16
Je ne veux pas croire que c’est l’un ou l’autre.

00:14:18
Et donc, je cherchecomment avez-vous ça ?

00:14:22
Et pensez-vous queça pourrait ĂȘtre la mĂȘme personnela mĂȘme passion ? Parce queje me sens comme beaucoup de couples, ils se demandentet ils disent mĂȘme que c’est impossibled’avoir cette passion avec la mĂȘme personnepour le reste de leur vie.

00:14:36
Je crois absolumentque c’est possible.

00:14:40
Je crois que ça prend beaucoup de travail.

00:14:42
Donc, j’ai vu des exemplesde couples qui ont Ă©tĂ© ensemble pendant des dĂ©cenniesqui sont sur ce chemin, quiapprennent beaucoup de relations et de sainte sexualitĂ©et ils ont encore un partenariatpassionnant.

00:14:54
Et quand je vois,ces exemples sont rares, mais ils existentet parce qu’ils existent, je sais que c’est possible.

00:15:00
Et quels sontles diffĂ©rences entreces couples et celuioĂč la passion estmort et qu’on devrait voird’autres personnes et avoir sexe avec d’autres personnes ?

00:15:12
Ça ne veut pas dire que c’est un jugement,les gens peuvent avoir des relations ouverteset ça marche bien, mais c’est plus commequ’est-ce que vous voyez ?

00:15:20
Qu’est-ce qui peut faire la diffĂ©rence ?

00:15:22
Je pense qu’il y a quelques choses.

00:15:24
L’un estd’ĂȘtre honnĂȘte avec l’autresur comment les choses se sentent.

00:15:30
Je vois beaucoup de couples qui ont Ă©tĂ© ensemblependant des annĂ©es, ils commencent Ă  s’appuyersur les choses,Ă  ne pas dire des vĂ©ritĂ©s incontrĂŽlables,Ă  ne pas Ă©mettre des dĂ©sirs secrets,Ă  ne pas dire que quand ils ont eu des Ă©motions,ils ont eu du mal. Donc la premiĂšre Ă©tape est d’ĂȘtre honnĂȘteet de garder la connexion entre vous deuxen clair de la regrettabilitĂ© et de la douleur.

00:15:48
C’est probablement le numĂ©ro un.

00:15:50
La seconde,et c’est ce qu’on construit,c’est quand la connexion est claire,de faire un espace sĂ»r pour la dĂ©sir,pour que vous vous exprimiezce que vous voulez explorer et essayer de neuf.

00:16:02
Ça donne de la noblesse et de l’excitation.

00:16:04
Et puis la troisiĂšme Ă©tapeest la dĂ©votionĂ  l’un avec l’autre et Ă  l’intimidationen tant que pratique.

00:16:12
Donc je parle d’intimidation en tant que pratiqueparce quesi vous vouliez ĂȘtre vraiment bienau yoga, vous n’auriez pas justel’espoir d’ĂȘtre bien au yoga,ou de faire des posessi le matos arrive Ă  ĂȘtre lĂ .

00:16:26
Ça ne fonctionne pas comme ça.

00:16:28
C’est vrai ? Vous vous ĂȘtes set aside le temps,vous apprenez Ă  faire les poses,et vous faites du yoga.

00:16:34
Et c’est pareil avec l’intimidation et la sexualitĂ©.

00:16:36
C’est comme voir l’intimidationen tant que pratique et apprendrequ’il y a un monde entier d’art erotiqueque vous deux pouvez cultiver ensemble.

00:16:44
Et je pense que ces trois chosessont vraiment ce qui aide les couples.

00:16:48
HonnĂȘtetĂ©, intimidation en tant que pratiqueet espace pour la dĂ©sir.

00:16:52
Oui.

00:16:54
Et quand vous dites ces trois choses,je peux dĂ©jĂ , vous savez,voir que pour tant de couples,c’est trĂšs difficile.

00:17:02
Donc, ils ont vraimentĂ  pratiquer, Ă  voir un coachou un thĂ©rapeute pour construirece genre de choses aussi, comme l’espace de sĂ©curitĂ©,ĂȘtre capable d’avoirune communication claire,une communication efficace,et ĂȘtre capable aussi d’avoir la dĂ©votionen tant que couple.

00:17:20
Oui.

00:17:22
C’est sans doute facile.

00:17:24
Surtout si votre blueprintde relation est dĂ©vouĂ©ou si vous avez une enfanceoĂč tous vos besoins ne sont pasmis en enfance, ce qui est vrai pour la plupartde les gens.

00:17:36
Il y a beaucoup à apprendre iciet beaucoup à réveiller et à explorer.

00:17:40
Alors,vous ĂȘtes aussi une mĂšre.

00:17:44
Oui.

00:17:46
Et je voulais savoir, parce que c’est un sujetque, quand on discute de faire ce podcast,on est comme, je veux aussi parlerde ça, de la mĂšre.

00:17:54
Oui, je pense qu’il y a un gros lienentre la parentĂ©et garder l’esprit de l’enfance,parce que vous le disiez, il y a beaucoupd’efforts, c’est difficilede garder l’esprit de l’enfance, mais je penseque c’est un double dĂ©fi quand vous ĂȘtesaussi une parente.

00:18:10
Absolument.

00:18:12
Je pense que tout ce que votre intimitĂ©Ă©tait avant d’avoir un bĂ©bĂ©,c’est trois fois plus difficile aprĂšsavoir un bĂ©bĂ©.

00:18:20
Donc, c’est une bonne fondation avantd’avoir un bĂ©bĂ©, mais aprĂšs avoir un bĂ©bĂ©,c’est beaucoup plus difficile.

00:18:26
Oui, c’est difficile, et mĂȘme avec unebonne fondation, comme vous le disiez,je suis comme, wow, c’est dur.

00:18:32
Je ne peux mĂȘme imaginer, avec un couple,qui est la majoritĂ©,ne pas avoir une bonne fondation.

00:18:38
Oui, et je pense que c’est dur pour quelques raisons.

00:18:40
Et j’aimerais entendre votre point de vue sur ça aussi,mais je pense que l’un est comme,tout d’un coup,au moins pour moi en tant que mĂšre, mon bĂ©bĂ©est un an et demi.

00:18:50
C’est maintenant sur ce bĂ©bĂ©,sur ce que ce bĂ©bĂ© a besoin et veut.

00:18:54
Et pour vraimententrer dans le plaisir et la sensualitĂ©,j’ai besoin de prendre mon attentionde mon bĂ©bĂ©, de le mettre de nouveausur moi et mon corps.

00:19:04
Et ça peut ĂȘtre vraiment difficile.

00:19:06
Donc, c’est partiellement une chosede temps et de space.

00:19:10
Est-ce que vous avez du soutienavec le bĂ©bĂ©? Est-ce que vous avez du tempsde loin de votre bĂ©bĂ©? Mais c’est aussiun changement Ă©nergĂ©tique.

00:19:18
C’est-Ă -dire qu’ils se sentent presqueentourĂ©s de leur mĂšre et ne peuvent pasrevenir Ă  eux-mĂȘmes.

00:19:24
Donc, c’est l’unique challenge.

00:19:26
Un couple d’autres chosesqui arrivent. L’un estque son corps change drastiquementpar la prĂ©sence,la naissance, le postpartum,l’image du corps,l’image du corps peut ĂȘtre une grande chose.

00:19:40
Comment je regarde? Qu’est-ce que c’est que ce corps?

00:19:42
J’ai des rouleaux et des Ă©cranset des marquages dans des endroits oĂč je ne l’ai pas.

00:19:46
Ça peut avoir un grand impact sur si ellese sent sexy ou pas. Et puis,si elle se sent, tu sais, brĂ©sillĂ©eou mĂȘme juste portant son bĂ©bĂ© tout le temps,son corps peut se sentir commeque ce n’est pas sa. Tu sais, comme si quelqu’und’autre l’Ă©tait tout le temps.

00:20:00
Et donc, quand son partenaire arriveet veut initier l’intimidation, il peut se sentircomme, oh, je n’ai pas plus Ă  te donner.

00:20:06
Je n’ai pas plus Ă  te donner.

00:20:08
Parce qu’ils ne peuvent pas donnerĂ  l’autre si ils ne peuvent passentir leurs propres besoins et dĂ©sirs,comme je l’avais dit, comme reconnecterleurs corps d’abord.

00:20:18
J’aime ça aussi.

00:20:20
C’est une Ă©pouse mĂ©dicale qui partage ça.

00:20:22
Mais elle disait qu’aprĂšs la birth,il y a gĂ©nĂ©ralement trois phasesque la femme fait,qui peuvent durerselon les gens.

00:20:32
Mais la premiĂšre phase est de se concentrersur le bĂ©bĂ©, le nouveau-born. Tu sais,ton prioritĂ© est le bĂ©bĂ©. Donc, tu esĂ  100% sur le bĂ©bĂ©. Et pour certaines femmes,c’est quelques semaines, certainesfemmes, des mois, des annĂ©es,c’est dĂ©pendant, c’est vrai ?

00:20:46
Ensuite, il y a la phase 2, qui est de seconcentrer sur soi-mĂȘme. Tu sais, peut-ĂȘtretu reviens au travail, ou tu as le tempspour prendre soin de ton corps,ou quoi que ce soit, faire quelque chosequi te nourrisse vraiment. Et ensuite,tu peux penser Ă  la phase 3,qui est plus comme rencontrer l’autre,rencontrer ton partenaire. Et gĂ©nĂ©ralement,quand les gens viennent Ă  des sĂ©ances,ils se tournent dans cette phase 3,comme, oh, je ne peux plus connecteravec l’autre, je ne comprends pas l’autre.

00:21:12
Et généralement, je me demande de la phase 2.

00:21:14
Est-ce que tu as du temps pour toi-mĂȘme ?

00:21:16
Tu sais, est-ce que tu as un espace,un espace physique, mais aussiun espace psychologique pour toi-mĂȘme ?

00:21:22
Et gĂ©nĂ©ralement, l’answer est non.

00:21:24
Donc, on doit travailler sur ça d’abord.

00:21:26
Oui, j’adorecette distinction de « bĂ©bĂ©,moi, partenaire ».

00:21:32
C’est une façon vraiment magnifique,parce que je pense que quand je suisune mĂšre, c’est comme enjouer tous ces troisles besoins et les dĂ©sirs des gensconstamment. Et comment ne paslaisser qu’un de eux tomber trop complĂštement.

00:21:44
Oui,et tu as raison, ce n’est pas nĂ©cessairementlinĂ©aire. Il pourrait ĂȘtre peut-ĂȘtrejuste aprĂšs le postpartum, mais c’esttout au long de la vie qu’on doit, tu sais,un peu, jaugler avec les trois,tu sais, parce que, bien sĂ»r, les troissont la prioritĂ©. Toi-mĂȘme,avec ton partenaire et avec tes bĂ©bĂ©sou tes enfants, tu sais.

00:22:04
Et ce n’est pas facile.

00:22:06
Et dans ma propre expĂ©rience,j’ai senti, j’ai senti quec’Ă©tait peut-ĂȘtre plus facile au dĂ©but.

00:22:12
C’est drĂŽle parce que j’ai senti que c’Ă©tait trĂšs facileau dĂ©but et peut-ĂȘtre plus difficile quandje commence Ă  travailler, ou peut-ĂȘtre maintenantaprĂšs un an.

00:22:20
Comme, je me souviens,oui, une semaine aprĂšs le postpartum,aprĂšs une longue sommeil, tu sais,mon mari m’a dit que j’Ă©tais fatiguĂ©e,donc maintenant tu dormes autant que tu peux,tu sais. Et donc,j’ai dormi et aprĂšs trois jours, j’ai justesenti moi-mĂȘme Ă  nouveau.

00:22:36
Et je me sentais aussi sexuelle que jamais,tu sais. Et j’Ă©tais comme,quoi ? Personne ne m’a dit quedans le postpartum, tu pouvais se sentir de cette façon.

00:22:44
Et j’ai senti incroyablementheureux. J’Ă©tais super heureuse, mĂȘme avec moncorps, il Ă©tait encore, tu sais, un peu grand.

00:22:50
Mais j’ai senti incroyablementque j’ai pris le temps de prendre soin de mon corpsparce que j’avais aussi un partenaire.

00:22:56
Mais alors, quand j’ai commencĂ© Ă  travailler,c’Ă©tait plus difficile.

00:23:00
Oui, c’Ă©tait difficile de faire du tempspour toi-mĂȘme, pour ton partenaire.

00:23:04
Et quand tu as un gros stress, mĂȘme dans ta vie,comme un mouvement, tu sais,c’est aussi difficile. Donc, on vatoujours face Ă  des dĂ©fis.

00:23:12
Si on attend pour avoir le temps,avoir le temps, ce ne va passe passer. On doit faire ce tempset ce temps.

00:23:20
Oui, c’est tellement vrai. J’adore ça.

00:23:22
J’adore que tu as senti sexy juste aprĂšs avoir un bĂ©bĂ©.

00:23:24
Et j’ai aussi, c’est drĂŽle,j’ai senti assez sexy etattractif. Etje ne pense pas que c’est une expĂ©riencehabituelle, mais c’est quelque chose que j’ai presque senti embarrassĂ©Ă  dire parce que je n’ai pas voulu…

00:23:36
Chamer aussi.

00:23:38
Oui, je n’ai pas voulu que quelqu’un me diseque je n’ai pas eu cette expĂ©rience,que je ne me sens pas bien en lisant ça.

00:23:44
C’est drĂŽle, je n’ai pas voulu direque notre passion est toujours lĂ .

00:23:48
Oui, c’est le mĂȘme.

00:23:50
Je me sens malade parfois de direque j’ai Ă©crit un livre sur ce sujetet ce que j’explique dans le livreest ce que la plupart des expĂ©riencesmĂȘme les pensĂ©es Ă©taient uniques,mais parfois, juste en partageant la thĂ©orie,oĂč moi, en pratique,je me dis que ce n’est pas commela nourriture, j’ai Ă©tĂ© nourriturependant 10 mois, et tu es aussi nourriture,ou tu Ă©tais nourriture.

00:24:12
Mais je n’ai jamais senti malade,je n’ai jamais senti que mon corpsĂ©tait toujours lĂ .

00:24:18
Donc, je pense que c’est gĂ©nialde mettre des nuances et de montrerque tout est possible,et ça peut aussi ĂȘtre trĂšs rĂ©assurantpour une femme d’entendrequ’elle peut toujours se sentir sexy,et puissante, et jolie.

00:24:32
Mais ça peut aussi ĂȘtretrĂšs difficile pour certaines femmes, oui.

00:24:36
Oui, absolument.

00:24:38
Et je me souviens de l’intimidationaprĂšs le bĂ©bĂ©,aprĂšs Laila, ma fille est nĂ©e.

00:24:44
J’ai presque senti virgineuse,c’Ă©tait comme rediscoverer mon corps.

00:24:48
Et, tu sais, comme tout Ă©taiten train de se rĂ©chauffer lĂ -bas,on pouvait juste s’embrasser,c’Ă©tait juste de s’embrasser.

00:24:56
Et donc, ça progressepresque la premiÚre fois.

00:25:00
Et je ne m’attendais pas Ă  ça,mais c’Ă©tait aussi si Ă©mouvant pour moi.

00:25:04
Et j’ai entendu beaucoupde mĂšres que j’ai travaillĂ© avec,c’est qu’il peut ĂȘtre si Ă©mouvantde laisser ton partenaire retournerdans ton corps aprĂšs le bĂ©bĂ©.

00:25:14
Parce que maintenant,c’est un tout nouveau corps,c’est un tout nouveau putain.

00:25:20
Et c’est une expĂ©rience diffĂ©rente.

00:25:22
Et pour moi aussi,ça m’a pris un peu de temps.

00:25:26
Mon dĂ©sir Ă©tait lĂ ,mais je savais que je n’Ă©taispas physiquement prĂȘte.

00:25:32
Et puis j’Ă©tais prĂȘtepour le sexe pĂ©nĂ©tratif, par exemple.

00:25:36
C’Ă©tait douloureux.

00:25:38
Pour la premiĂšre fois dans ma vie,j’ai expĂ©rimentĂ© aussi le sexe douloureux,ce qui je sais peut ĂȘtrequelque chose que pour beaucoupde femmes, elles l’expĂ©rimententet elles peuvent l’expĂ©rimenterpostpartum.

00:25:52
Donc, j’Ă©tais contente d’avoir des outilspour me rĂ©chauffer, ce qui Ă©tait possible.

00:25:56
Mais ça m’a donnĂ© aussiles insights de« Oh, waouh !

00:26:02
Cette douleur est horrible ! »Et j’y comprends et j’ai encore plus de compĂ©tencepour les femmes qui ont aussides intĂ©rĂȘts douloureuses.

00:26:10
Je suis contente que tu aies dit ça.

00:26:12
La premiĂšre fois qu’on a eu de la pĂ©nĂ©tration,c’Ă©tait douloureux pour moi aprĂšs le bĂ©bĂ©.

00:26:16
Et on a fini par arrĂȘter.

00:26:18
On va revenir à ça un autre jour.

00:26:20
Mais pour le moment, c’est trop.

00:26:22
Et pour les femmes qui écoutent ça,il y a deux choses que je diraisquand on commence à explorerta sexualité aprÚs le bébé.

00:26:30
La premiĂšre chose, Ă©coute ton corps d’abord.

00:26:32
C’est l’heure la plus importantede sentir ton « oui »,de sentir ton « non »,d’Ă©couter, d’honorer.

00:26:40
Ton corps a passĂ© beaucoupet elle mĂ©rite la rĂ©verenced’Ă©couter et d’Ă©couter ce qu’elle veut.

00:26:46
Et la deuxiĂšme chose,c’est pour ton partenaire.

00:26:50
Je pense que ton partenairedevrait ĂȘtre sur la mĂšredans ces temps-ci.

00:26:56
Il doit apporter le plaisir de la mĂšreet l’envelopper dans son systĂšme nerveuxet se relaxer,parce qu’elle fait beaucoup d’attenteau bĂ©bĂ©.

00:27:06
Dans ces temps-ci,notre intimidation n’Ă©tait pasla mĂȘme.

00:27:12
Il faisait plus de massages pour moiet maintenant qu’il est plus grand et que j’ai plus de capacitĂ©,il s’est balancĂ© Ă  nouveau.

00:27:18
Oui.

00:27:20
Et c’est bien d’ĂȘtre conscient de ça,de savoir qu’il ne peut pas ĂȘtre 50-50,50-50 ne fonctionne pas,et qu’on ne devait pas aimer pour ça,mais c’est plus comme comment on peut nourriret comprimer la soi-mĂȘme.

00:27:32
Merci d’avoir fait ça Ă  notre audience.

00:27:34
Et j’aimerais aussi,pour les femmes qui sont en train d’exercerdes sexes douloureux,c’est la mĂȘme chose pour la premiĂšre foisque je me disais,ma vie sexuelle est terminĂ©e,et je me disais, attends,tu dis exactement ce que tes clients t’ont ditet ce que tu disais Ă  eux.

00:27:52
Tu disais, non, ce n’est pas…

00:27:54
Il y a des solutionset tu peux se rĂ©chauffer de ça,mais je sais que quand tu es dans ça,la douleur est tellement grande que tu te senscomme si tu n’allais jamais pouvoiraimer le sexe pĂ©nĂ©tratif.

00:28:06
Et ce n’est pas vrai.

00:28:08
Il faut avoir de bons professeurs autour de toi.

00:28:10
Parce qu’il y a des solutions.

00:28:12
C’est mon message, tu sais.

00:28:14
Et ce n’est pas tout sur la pĂ©nĂ©tration,non plus. Tu peux explorer le sexedans diffĂ©rentes façons,ce qui peut ĂȘtre aussi trĂšs apprĂ©ciable.

00:28:22
Oui, oui.

00:28:24
Et donc, les couplessouvent disent qu’ils sont trop fatiguĂ©s,ils n’ont pas le temps, surtout aprĂšs un bĂ©bĂ©.

00:28:30
Ils n’ont pas le temps d’avoir le sexeou d’avoir un sexe de bonne qualitĂ©.

00:28:34
Quels sont des dĂ©fisque les couples peuvent faceĂ  maintenir l’intimitĂ© sexuelle,surtout aprĂšs avoir des enfants ?

00:28:42
Le tempset les pratiquessont vraiment importants.

00:28:48
Si un couple a un bĂ©bĂ©, il pourrait se demanderquand on fait de l’amour.

00:28:52
Le bébé est avec nous tout le temps.

00:28:54
Et c’est vraiment un dĂ©fi.

00:28:56
Ou si vous ĂȘtes occupĂ©et vous travaillez dur, ou vous voyagez pour le travail,ou vous pouvez aussi,je vois des couples qui s’entendentdans cette Ă©nergie de camion,et qui n’ont pas le temps de se sentir sexy,parce que pour se sentir dĂ©sirĂ©,vous devez s’affronter et tomber dans votre corps.

00:29:12
Et le plaisir demande un systÚmetotalement différent de la nervositéque le go go go do do doque vous pouvez faire avec le travail ou le parentage.

00:29:20
Donc, ce que j’advise aux couplesc’est de savoirque si votre vie est compliquĂ©eet demandĂ©e, que vous devezconsciemment dĂ©coller le tempspour tomber dans le systĂšme nerveux autre.

00:29:32
Donc, au lieu de faire du combat ou du vol,si vous ĂȘtes sympathique,vous devez tomber en parasympathĂ©tique.

00:29:38
Comment vous faites ça ?

00:29:40
Oui, exactement.

00:29:42
Imaginez que vous ĂȘtes une nouvelle maman,que votre bĂ©bĂ© finit par dormir pour un repas,vous vous dites, merci, j’ai un moment pour moi-mĂȘme.

00:29:48
Ça pourrait ressembler Ă  prendre un long,chaud sommeil et Ă  rassembler votre peauen Ă©coutant de la musique,en mettant du lait,en prenant des profondes respirations.

00:29:58
Je l’ai appelĂ© sommeil-spa.

00:30:00
C’Ă©tait mon prĂ©fĂ©rĂ© dans les annĂ©es Ă©levĂ©.

00:30:02
Ou, si vous ĂȘtes restĂ© chez vousdepuis un jour de travail stressant,ça pourrait ressembler Ă  danser Ă  une chansonquand vous touchez votre peau.

00:30:10
Ça pourrait ressembler Ă s’arrĂȘter sur votre dateet, au lieu de parler, parler, parler,s’arrĂȘter et regarder l’un Ă  l’autrepour un moment, prendre quelques respirations.

00:30:20
Ces petites chosesinvitaient votre corps Ă  se relaxerdans le moment, au lieu de resterdans l’activitĂ© de votre cerveauet l’Ă©nergie de ce qu’il y a de suivi.

00:30:30
J’ai vraiment aimĂ©, Ursula, quand tu parlaisde prendre une eau chaude,de rassembler, en mettant de la musique.

00:30:36
C’est exactement ceque j’ai fait dans Postpartum.

00:30:40
C’Ă©tait juste mon moment, tu sais.

00:30:42
C’Ă©tait Ă  5h00 aprĂšs un long jouret j’Ă©tais juste attendue Ă  avoir 15 minutessur moi-mĂȘme, en mettant de la musique,en dansant et je l’ai appelĂ©sommeil-spa.

00:30:52
Sommeil-spa, bien !

00:30:54
Sommeil-spa, sommeil-spa, oui !

00:30:56
Je ne pense pas que j’ai jamais aimĂ©les heures autant que je l’ai fait comme une nouvelle maman.

00:31:00
Oui, parce queparfois, aussi, parce quec’est l’un deles roomsdans l’appartement ou la maisonoĂč tu peux t’appuyer aussi, je pense.

00:31:12
Je pense que ça fait aussi la différence.

00:31:14
Oui, et ĂȘtre seulet avoir ton propre corpset personne ne vous toucheet personne n’a besoin d’autre chose.

00:31:22
C’est juste toi qui t’occupe de toi-mĂȘmeet de ton corps. Ça me sent tellement bien.

00:31:26
Et comment tu faisquand tu es en relation avec quelqu’unqui a diffĂ©rents besoins,des dĂ©sirs aprĂšs un bĂ©bĂ©ou sans un bĂ©bĂ© ?

00:31:36
Comment les couples peuvent naviguerles différents besoins et les différents désirs ?

00:31:42
Oui, bonne question.

00:31:44
Vous savez, parfois c’est facilemais parfois c’est difficile.

00:31:48
Sur notre retreat des couples, nous avons une sessionappelée Sexual Alignment.

00:31:52
Et dans cette session, nous parlons de questionscomme, comment souvent tu veux avoir le sexe ?

00:31:56
Qu’est-ce que tu veux avoir le sexe ?

00:31:58
Qu’est-ce que tu veux avoir le sexe ?

00:32:00
Qu’est-ce que tu veux avoir le sexe ?

00:32:02
Qu’est-ce que tu veux avoir le sexe ?

00:32:04
Et juste avoir la conversationavec ces questions et ouvrirce que tu aimesest tellement puissant.

00:32:12
Parce que ce que ça va faire, c’est que ça va rĂ©vĂ©leroĂč tu es sur la mĂȘme pageet oĂč tu n’es pas encore sur la mĂȘme page.

00:32:20
Et dis que tu es sur des pages vraiment différentes.

00:32:22
Imagine, un partenaireveut faire l’amour tous les jours.

00:32:26
Et un partenaire est comme,je ne peux rien faire une fois par semaine.

00:32:30
C’est un grand gap.

00:32:32
Oui, c’est ça.

00:32:34
Et sans parler de ce gap,ça peut produire beaucoup de resentment.

00:32:38
La personne qui veut l’intimitĂ© tous les jourspeut se sentir comme, tu n’as pas satisfait mes besoins.

00:32:42
Je n’ai pas reçu ce que j’ai besoin dedans cette relation.

00:32:46
Peut-ĂȘtre que j’ai besoin de me tromperou de regarder du porn.

00:32:50
Les partenaires se sentent ou se sentent malque je veux beaucoup d’intimitĂ©.

00:32:54
C’est comme, qu’est-ce qui s’est passĂ© avec moi?

00:32:56
Le partenaire qui ne veut qu’une fois par semainepeut commencer Ă  se sentir pressĂ©ou dire, je dois faire ça,ou je devrais, c’est un grand gap.

00:33:04
Ça peut crĂ©ercette dynamique.

00:33:08
La question que je poseraispour chaque personne, pour la personnequi veut l’intimitĂ© tous les jours,c’est, qu’est-ce que ça te donnerait?

00:33:16
Si tu Ă©tais intime tous les jours,qu’est-ce que tu aurais besoin de cede la crĂšche? Qu’est-ce que ça te donnerait?

00:33:22
Ça pourrait ĂȘtre une rĂ©tablonnance stressĂ©e,ça pourrait ĂȘtre de se sentir proche de toi,ça pourrait ĂȘtrede finir en me faisant tomber de ma tĂȘteet me sentir mon propre corps.

00:33:34
Et de là, tu peux avoir de la flexibilitépour voir comment tu as ces besoins.

00:33:38
Et la personne qui ne veut qu’une fois par semainea une intimitĂ©, elle pourrait ĂȘtre comme,ok, qu’est-ce qui est bienpour cette intimitĂ©? Et qu’est-ce qui doit changerpour que ce soit plus agrĂ©ableet satisfaisant pour toi?

00:33:50
Et donc, c’est quelque chose que tu serais heureuxd’entendre plus souvent. Parce que souvent,si quelqu’un a de la libido,c’est parce qu’ils n’aiment pas vraimentle sexe qu’ils ont.

00:34:00
Donc, ce sont quelques chosesque je regarde.

00:34:04
J’aime vraiment les questions.

00:34:06
Et aussi, parfois, quand onpeut poser ces questions, les gensse disent, oh, mais parce que je serais heureuxsi j’avais le sexe tous les jours.

00:34:14
Donc, j’imagine que tu demandes encoreplus de questions pour y aller plus profondĂ©ment,parce que « heureux » ne signifie pas beaucoup.

00:34:20
Oui, « heureux »est comme un état quand tes besoins sont rencontrés.

00:34:24
Et ce que je veux savoir, c’estqu’est-ce que c’est ce besoin que tu es rencontrĂ©par le sexe? Et qu’est-cequ’il te donne?

00:34:32
Et donc, par exemple, si c’eststressĂ©, peut-ĂȘtre que tu peux proposerune masturbation.

00:34:38
Ou, par exemple, si c’est, oh, je me sensconnectĂ© Ă  mon partenaire.

00:34:42
Et souvent, c’est ce que les hommespeuvent dire. Et donc, c’est comme, ok,essayons d’autres façonsaussi de se sentir connectĂ© Ă  ton partenaire.

00:34:50
Parce que je ne sais pas si tu vois ça, maisje me sens, et c’est peut-ĂȘtre parce quede la façon dont nous Ă©ducons les hommes et les jeunesgarçons,d’Ă©ducation, d’Ă©motions.

00:35:00
Mais ils ont souventune seule façon de se sentir connectĂ© Ă  leur partenaire,et c’est par rapport au sexe pĂ©nĂ©tratif.

00:35:06
Et parfois, le travailest de les aider Ă  dĂ©velopperd’autres façons de se sentir connectĂ©s.

00:35:12
Oui, c’est vrai.

00:35:14
J’ai eu un grand professeur de tantresqui a dit que le chemindans le cƓur d’un homme c’est Ă  travers son cul.

00:35:20
Mais le chemin dans le cul d’une femmec’est Ă  travers son cƓur.

00:35:24
Et c’est un peu simplifique,mais il y a de la vĂ©ritĂ© dans ça,qu’il peut se sentir amoureuxquand tu payes attention Ă  son cul,quand tu le veux sexuellement,quand tu es open Ă  lui sexuellement.

00:35:36
Il y a un sentiment d’amour.

00:35:38
Mais pour qu’elle soit open sexuellement, elle doitse sentir amoureuse,adorĂ©e, dĂ©sirĂ©e,adorĂ©e.

00:35:46
Et quand elle ressent ces choses, elle se sentplus prĂȘte sexuellement.

00:35:50
Oui, donc on peut voir quenous sommes face Ă  un murparce qu’elle doit se sentir amoureuse pour avoir le sexe,et elle doit avoir le sexe pour se sentir amoureuse.

00:35:58
Donc, comment ils peuvent se rencontrer ?

00:36:00
Oui, c’est vrai.

00:36:02
La premiĂšre chose, c’est juste d’ĂȘtreconsciente de cette diffĂ©rence.

00:36:06
Et la deuxiĂšme chose, est-ce que tu peuxse sentir un peu envers l’autre ?

00:36:10
Donc, pour lui,qu’est-ce qu’il peut faire qui pourraitouvrir son cƓur ?

00:36:16
RĂ©aliser des poĂšmes d’amour, prendre des dates,apporter ses fleurs, ĂȘtre amoureuxĂ  elle, donner un touch sensueltout le temps, pas seulement quand tu veuxla penetration, mais veniret casser son nez quand elle travailleou la caresser et puis partir.

00:36:30
Donc, tu ne l’aimeras pasquand tu veux le sexe.

00:36:34
Et c’est une pratique de l’apprentissage.

00:36:36
C’est vraiment une pratique de l’apprentissagepour des hommes, parce que parfois ce qu’ils peuvent direc’est que je ne sais pas comment faire ça,ce n’est pas mon type de personnalitĂ©,ou c’est trop d’efforts,faire tous ces foreplay,blablabla.

00:36:50
C’est trop, je sais,je suis comme ok,trouvez une femme qui n’a pas besoin de ça.

00:36:56
Oui.

00:36:58
Pour une femme, je pense aussi,foreplay commence, foreplay c’est tout le jour.

00:37:02
Foreplay est en gĂ©nĂ©ralce qu’elle ressent dans ta relation,c’est tous les petits bisous tout le jour,c’est un texte sexy, c’est une partiede l’expĂ©rience Ă©rotique pour elle.

00:37:12
Et puis,sur son cĂŽtĂ©,sachant qu’il se sent proche de ellepar l’intimidation, est-ce qu’il y a des chosessexuelles qu’elle peut offrir Ă  luicomme une offre d’amour?

00:37:24
Pas pour le placerou pour le faire heureux, maiscomme une offre d’amour dĂ©votionnel.

00:37:30
Donc, peut-ĂȘtre 5 minutes de coq-sucking,peut-ĂȘtre qu’il s’est dressĂ© en lingerie,peut-ĂȘtrequ’il s’estself-apprĂ©ciĂ© devant lui.

00:37:40
Est-ce qu’il y a des façonsqu’elle puisse continuer de se moquer de sonfeu Ă©rotique et offrircette warmth Ă  lui?

00:37:48
Vous travaillez beaucoup avecdes clients femmes, et nous parlonsde devenir une mĂšre,et quels conseilsvous…

00:37:58
Comment peut-ĂȘtre la mĂšreprioriseson plaisir sexuel?

00:38:04
Parce que nous savons que comme femmes,parfois, c’est trĂšs difficilepour les femmes de juste penserĂ  leur plaisir ou de demanderce qu’elles veulent. Et parfois,quand vous devenez une mĂšre, pour certainesdes femmes, c’est comme, oh,j’ai mon chapeau de mĂšre et je ne peux pas vraimentĂȘtre sexuelle plus, ou qui je suispour profiter de ma vie sexuellemaintenant que je suis aussi une mĂšreet que j’ai besoin d’ĂȘtre responsable,pour mes enfants,comment pouvons-nous les aider Ă  naviguerĂ  travers ça?

00:38:34
Oui, c’estvraiment un trucdifficile, parce que beaucoup dela mĂšre est un sacrificeet une gĂ©nĂ©rositĂ©, etcontinuer de vous donner Ă  vos enfants.

00:38:46
Et c’estune vraie expĂ©rience de la mĂšre.

00:38:50
Et en mĂȘme temps,et je pense que c’est quelque chosequi s’applique de plus en plus avec de nouvelles gĂ©nĂ©rations,c’est que les femmes ne veulent pas donnertoutes elles-mĂȘmes Ă  la mĂšre, mais qu’elles veulenttoujours se souvenir de qui elles sont,et rester connectĂ©es Ă  leurs passions et leurspropres dĂ©sirs, et ne pas devenirdes martyrs dans la mĂšre.

00:39:08
Et je sais que quand je regardeles femmes de ma ligne,beaucoup de la fois, elles ont donné tout à des enfants,leurs enfants, et se sentaient secs,dépliqués, non sexistes.

00:39:20
Donc, ce qu’il faut faire,je pense que c’est juste de savoir, d’abord,que, biologiquement,vous ĂȘtes inclinĂ©s Ă  donner tout Ă  vos enfants.

00:39:28
Culturellement, c’est encourageantd’ĂȘtre une mĂšre trĂšs selfless.

00:39:32
Oh, vous payez vraiment attention Ă  vous-mĂȘme.

00:39:34
Ne soyez pas selfish.

00:39:36
Vous ĂȘtes une bonne mĂšre si vousvous sacrifiez pour vos enfants.

00:39:40
Vous ĂȘtes une bonne mĂšre. Si vous ne l’ĂȘtes pas, vous ĂȘtes une mauvaise mĂšre.

00:39:42
Exactement.

00:39:44
Oh mon dieu. Vous avez eu une classe de workout tous les jours?

00:39:46
Oh mon dieu.

00:39:48
C’est tellement selfish.

00:39:50
Donc, connaissez que la biologie et la culturesont tous en train de vous pousser versla mort selfless.

00:39:56
Mais vous pouvez counteracter çasi vous ĂȘtes conscients de ça.

00:40:00
Et dĂ©licatement carver des momentspour vous-mĂȘme.

00:40:04
Et de prendre un stand et dire, non,je m’intĂ©resse.

00:40:08
Ce que je veux m’intĂ©resse.

00:40:10
Me sentir bien m’intĂ©resse.

00:40:12
Parce que ça me rend une meilleure femme, une meilleure amie,une meilleure femme de travail.

00:40:16
Une meilleure mĂšre, mĂȘme.

00:40:18
Et juste de garder une meilleure mĂšre, oui.

00:40:20
Et de faire des choses qui vous delightent.

00:40:22
Oui, ma soeur m’a dit,elle a dit, tous les jours, faites quelque chose qui est juste pour vous.

00:40:26
Pas pour votre bĂ©bĂ©,pas pour votre partenaire, c’est juste pour vous.

00:40:30
Et je pense que c’est un bon conseil pour les mĂšres.

00:40:32
Oui. Et pouvez-vous donner des exemples?

00:40:34
Vous avez dĂ©jĂ  dit quelque chose,mais pour certaines mĂšres qui nous Ă©coutentet qui disent, ok, juste des choses pour moi,je n’ai aucune idĂ©e de ce que je peux faire juste pour moi.

00:40:42
Alors,partagez des exemples.

00:40:46
Oui.

00:40:48
L’un, je vais donner des exemples de ma vie.

00:40:50
Aujourd’hui, j’ai demandĂ© Ă  mon partenaire,pouvez-vous regarder le bĂ©bĂ© pour 30 minutespour que je puisse faire ma classe de workout?

00:40:58
L’autre jour, j’Ă©taisvraiment rassurĂ©e d’ĂȘtre Ă  la maison.

00:41:02
Donc, j’ai demandĂ© Ă  lui de regarder le bĂ©bĂ©pour que je puisse aller Ă  un cafĂ©.

00:41:06
Ou quand elle prend un repas,au lieu de juste scrollersur Instagram,peux-je parler à ma copineet avoir un cƓur à cƓur?

00:41:16
Ou, oui,peut-je prendre un repas?

00:41:20
Donc, c’est vraiment, c’est comme ces petites choses,et plutĂŽt que, comme un formulaire ou un autre Ă  faire,c’est de s’accrocherassez Ă  Ă©couter et Ă  Ă©couter votre corps,comme, qu’est-ce qui me dĂ©roulera en ce moment?

00:41:30
Et ce genre de tensionest ce qui nourrit.

00:41:34
Des petites choses,mais un grand impact, j’aime dire.

00:41:38
Oui.

00:41:40
Qu’est-ce que tu dirais?

00:41:42
Comment tu te nourris?

00:41:44
Pour moi, c’Ă©tait comme,oui, la mĂȘme chose.

00:41:48
Est-ce que tu peux regarder Ă  elle quand je prends 15 minutespour mettre de la musique et une chaise chaude?

00:41:52
Ou, je dois travaillerpour ĂȘtre vraiment concentrĂ©e?

00:41:56
Est-ce que tu peux sortir? Je veux que tu sois dehors avec elle.

00:41:58
Tu sais, pas dans l’appartement,mais juste dehors.

00:42:02
Je veux faire un temps familial.

00:42:04
Donc, ok, ce n’est pas seulement moi-mĂȘme,mais c’est aussi nourrir moi-mĂȘme,parfois, pour faire un travail familial,tu sais, dehors, et on discute,et on rigole,c’est vraiment nourrir moi-mĂȘme,avoir mon dĂ©jeuner sur moi-mĂȘme,tu sais, c’est aussi une bonne chose,donc faire du yoga,oui, je pense qu’il y a beaucoup d’exemples.

00:42:24
Et quand tu parlais de ça,j’Ă©tais aussi en train de sentiret d’entendre que d’une femme,c’est comme se sentir la faim,la faim de la faire,alors qu’il y a tellement de choses Ă  faire,oui, mais il y a de la lointaine Ă  faire,ou j’ai besoin de prĂ©parer la nourriture,moi-mĂȘme.

00:42:42
Qu’est-ce que tu voudrais rĂ©pondre Ă  ça ?

00:42:44
Oui,il y a beaucoup Ă  faire,il y a beaucoup Ă  faire dans la nourriture,et prendre du temps pour toi-mĂȘmesignifie sacrifier certaines autres chosesque tu pourrais faire avec ce temps,ça peut signifier sacrifieravoir une maison parfaitement limpide,ça peut signifier que tu dois porter des vĂȘtements durspour le deuxiĂšme jour en row,ça peut signifier que ton e-mailet ton message n’est jamais clair,il y a vraiment des sacrifices,mais ce qu’il te donnec’est un sens senti que tu es important,donc chaque foisque tu fais quelque chose qui te dĂ©lite,tu renforce le muscleque tu es important,que tu et ta joiesont juste aussi importants,encore plus importants,que ton Ă©crou est en train de se nettoyer,que les cuisines sont prises,et ça crĂ©e de l’espoir,et c’est un cycle magnifique et victoire,tu te sens bien,tu veux faire plus de bonnes choses pour toi-mĂȘme,et c’est un Ă©crou de l’espoir,contre le cycle vicieuxde faire du bruit,je n’ai pas de temps pour moi-mĂȘme, je ne me importe pas,maintenant je suis raisonnable,et c’est un cycle vicieux.

00:43:52
Et tu choisis aussi ton prioritĂ©,comme tu l’as dit,tu aurais dĂ» sacrifier certaines de ces choses,mais Ă  la fin tu choisis ton prioritĂ©,si ton prioritĂ© est de nettoyer ta maison,tu choisis,par exemple,ta dĂ©cision,ou tu dois demanderd’avoir un amipour ça,il y a beaucoup de choses, mais choisis ton prioritĂ©,que tu sois ton prioritĂ©,que tu sois important.

00:44:20
Et l’autre est de demander de l’aide,ils disent tousque ça prend un village pour crĂ©er un enfant,et je pense que c’est tellement vrai,et beaucoup de nous n’ont pas un village,on n’a pas de grands amis,mais c’est nĂ©cessaire,on ne peut pas ĂȘtre le chef,la housekeeper, la nanny,peut-ĂȘtre l’entrepreneur,c’est juste trop de rĂŽles,c’est physiquement trop de choses Ă  faire.

00:44:44
Oui, et n’essayons pas d’ĂȘtre super-femmes,nous avons besoin d’un Ă©quipe,nous avons besoin d’un Ă©quipe,et c’est plus importantd’avoir des gens autour de nous,de nous aider et d’ĂȘtre lĂ  pour nous,et de se sentir comme,ok, nous sommes tous ensemble dans ça aussi,donc oui, merci d’avoir dit ça.

00:45:04
Pour terminer ce podcast,j’ai vouluvous donner 3 conseils,ça pourrait ĂȘtre quelque chose que vous avez dĂ©jĂ  partagĂ©,mais juste d’ĂȘtre concise sur ça,3 conseils pour garder l’esprit en vie,mĂȘme aprĂšs avoir des enfants.

00:45:22
Un est de faire du temps pour ça,de faire du temps pour la romance,l’intimitĂ©, les moments oĂč vous ĂȘtesensemble, vous ĂȘtes tous vraiment prĂ©sentset vous avez vraiment une chance de voir l’autre.

00:45:32
Je pense que pendant tant de temps, ce qui se passec’est que les mĂšres et les parentsse passent la nuit,vous ne vous arrĂȘtez pas de regarderet dire, comment tu fais chĂ©rie?

00:45:42
Comment tu te sens?

00:45:44
Et vous vous connectez vraiment,donc c’est la premiĂšre chose.

00:45:48
La deuxiĂšme chose est que la mĂšredoit avoir des moments quand elle revient Ă  elle-mĂȘme,son corps, ses dĂ©sirs, ses besoins,et son plaisir,ce sont des moments qui apportent son plaisir.

00:46:00
Et puis la troisiĂšme chosec’est de se souvenir d’avoir du plaisir avec ton partage.

00:46:04
Je pense que les parentspeuvent se dire,oh, on doit nettoyer les vĂȘtements,les toilettes, etc.

00:46:12
pour se souvenir d’avoir du plaisir et de l’aventure,et que ce plaisir et de l’aventurevont Ă©clater plus de dĂ©sirset de joie avec l’autre.

00:46:22
Donc, faites du temps pour la romance,reviens Ă  vous-mĂȘme,et amusez-vous avec votre partenaire.

00:46:32
Est-ce qu’il y a quelque choseque vous aimeriez avoir,un message clĂ© pour les personnesqui Ă©coutent cet Ă©pisode?

00:46:42
Je pense que c’est juste quevotre relation est vraiment important,surtout aprĂšs avoir un bĂ©bĂ©,parce que maintenant ce n’est pas justevotre relation, mais votre relationavec votre famille,et c’est le blueprint pour votre enfantsur ce qu’une relation ressembleet se sent.

00:47:00
Et donc, ce n’est pas juste pour vous,mais pour votre famille, pour vos enfants,et donc, comme c’est durou contre-intuitif,prioriser votre relation aprĂšs avoir un bĂ©bĂ©,je pense que c’est tellement importantet que vous ĂȘtes tellement valables.

00:47:14
Merci, Megan.

00:47:16
OĂč les gens peuvent trouver plus sur vous-mĂȘme,sur votre travail?

00:47:20
Je vous envoyerai mon site,mais c’est megandelambert.comet vous pouvez aussi me trouver sur l’instagrammegandelambert.comEt pour tout le monde qui Ă©coute,n’hĂ©sitez pas Ă  me donner une note sur l’instagramsur ce que vous avez obtenu de cet Ă©pisode,j’adore entendre des gens.

00:47:36
Merci, et je vais vous mettresur les notes de l’Ă©pisode.

00:47:40
Megan, merci beaucoup,merci pour votre temps,merci pour tout ce que vous avez partagĂ©,et comme je l’ai dit,merci beaucoup pour votre travailet pour votre vie personnelle.

00:47:52
Merci d’ĂȘtre avec vous.

00:47:54
Merci beaucoup, c’est un plaisir d’ĂȘtre ici.

00:47:56
Merci.

00:48:18
Vous a suscitĂ©,qu’est-ce qu’il vous a appris ausside l’intimitĂ© de votre sexualitĂ©?

00:48:24
Laissez dĂšs Ă  prĂ©sent des Ă©toiles,des petits cƓurs sur votre plateforme d’Ă©coute,que ce soit Apple Podcasts ou Spotify,voire mĂȘme un avis,ça fait toujours plaisir.

00:48:34
Et si ce que vous avez entendu vous a fait penser Ă  une amie,Ă  votre voisin, Ă  des patientes, Ă  des clients,ou mĂȘme Ă  votre partenaire,partagez cet Ă©pisode avec un message tout doux.

00:48:42
Nous pouvons bien sĂ»r Ă©changer sur mon compte Instagramkamiparlsex ou sur ma pagewww.kingding.comoĂč je partage Ă©galement des informations sexo,alors n’hĂ©sitez pas Ă  me suivre.

00:48:52
En attendant de revenir dans vos oreilles,je vous souhaite de belles expériences intimes.

00:48:56
A bientĂŽt!

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Instagram
LinkedIn